Retour Sur L’histoire Du Port Du Casque Au Bénin

Je me rappelle encore de ces moments. Je me souviens comme si c’était hier cette décision des autorités du Bénin qui venaient d’annoncer que tous les Béninois tout au moins ceux qui possèdent une moto devraient s’offrir un casque. Le port du casque au Bénin est devenu obligatoire si l’on souhaite rouler une moto. Ils avaient même annoncé que tous ceux qui se faisaient remorquer par un conducteur de taxi moto zémidjan devaient aussi acheter un casque. Mais, un an après quel est le bilan de cette situation ?

L’augmentation du prix des casques

À la naissance de la décision portant sur le port du casque au Bénin qui oblige tout le monde à porter un casque, les vendeurs de casques ont ceux qui ont le plus aimé la décision. Les casques ont connu une nette augmentation de leurs prix de vente. Les prix ont doublé voire tripler sur une période de deux semaines. Les spéculations se faisaient sentir toutes les minutes. Un casque pouvait coûter 15 euros et la minute suivante aller à 45 euros voient 100 euros et même 120 euros pour les modèles les plus sophistiqués.

Un combat à mort

Le port du casque au Bénin est l’une des décisions respectables que les autorités béninoises ont prises. La sécurité routière le recommande et pour un pays qui se respecte, dans lequel plus de 4/5 de sa population roule à moto et qui compte au moins un accident par jour, le port du casque ne peut qu’être la meilleure des décisions à prendre.

port du casque au Bénin

Moi et mon casque: Beau non?

Mais, le Béninois lambda n’est pas instruit sur ces valeurs. Il pense qu’il est en sécurité et qu’il n’est pas obligé de « porter un casque qui ne fait qu’augmenter les risques d’un quelconque accident ». Pourquoi ?

1- On n’entend pas vite dans un casque

La première raison pour laquelle les Béninois refusaient cette politique de sécurité routière est ceci : lorsque vous n’êtes pas habitué à porter un casque, vous n’entendez même pas si une voiture vous suit ou même si elle vient de klaxonner. Vous vous faites surprendre et par panique vous tombez.

Dans cette situation, le casque aurait causé un accident même si on pense qu’il pourrait sauver l’accidenté.

2- le prix du casque oblige

Le SMIG au Bénin équivalent du SMIC en France est de 50 euros augmentés de quelques centimes. 90% de la jeunesse béninoise et des cadres produits par les universités béninoises sont au chômage. Même s’ils ont une moto, parfois c’est un cadeau et pour ceux qui réussissent à en acheter, c’est après deux ou trois ans d’épargne.

Vu ces nouvelles situations, le prix du casque ayant connu une bonne augmentation, le Béninois moyen n’était pas prêt à investir 6 mois de son épargne dans l’achat d’un casque. Il préférait mourir dans un accident que se tuer en restant affamé pour s’offrir un casque. Pour lui, le casque était un luxe, pas une nécessité.

Ce refus du port d’un casque au Bénin par les Autochtones a poussé les autorités à prendre des mesures visant à obliger tout le monde à acheter un casque. Cela a parfois conduit à des combats entre forces de l’ordre et à la mort de certains jeunes bras valides dans des communes comme Boukombe (la cité des tatas) et même dans l’embouchure du fleuve de la mort.

Un business rentable

Vu cet acharnement et cette pression des forces de l’ordre sur la population béninoise, les Béninois sont allé affirmer que : la vente de casque au Bénin est un business rentable mis en place par la première dame du Bénin. Hum ? Akoba…

Il paraît qu’elle avait un bon stock de casque au port de Cotonou et que ce politique centré sur le port du casque au Bénin était le seul moyen pour écouler son produit. (Info à vérifier car provenant des rumeurs).

Si c’était vérifié, le port de casque au Bénin aurait enrichi plus d’un. Le commerce de casque était 300% rentable à noter qu’il fallait avoir un gros stock de casque pour en profiter.

La naissance de plusieurs formes de casque au Bénin.

Vu qu’il fallait porter un casque quand on est sur sa moto ou quand on se fait remorquer par un ami ou un zémidjan, le Béninois a inventé toutes les formes de casque au Bénin.

chapeau de chantier et port du casque au Bénin

Chapeau de chantier utilisé comme casque

Si certains sont partis chercher la solution en portant des chapeaux de chantier, d’autres ont mis en œuvre leurs ingéniosités en fabriquant eux-mêmes leurs casques. On pouvait alors voir dans les rues béninoises toutes les formes de casque. C’était un cinéma gratuit et on était heureux de participer à la séance de réalisation du film.

forme de casque au Bénin

Un casque made in Bénin

Même les chiens portent un casque au Bénin.

Le Béninois est poli et apprend vite. Il accepte ses erreurs et les corrige tout de suite. C’est ce qui fait du Bénin le premier pays au monde dans lequel règne une démocratie jamais contestée.

Cette politesse a poussé les Béninois à porter un casque mais aussi à sécuriser leurs chiens. Ils portaient maintenant des casques aux chiens et autres même quand ils sont en voiture.

chien et port du casque au bénin

La situation du port du casque au Bénin: un an après

Un an après que nous avons été obligés à acheter un casque, il m’a été surpris de constater que le port du casque au Bénin n’est plus une obligation et n’est plus d’actualité. Certains riverains prennent le vilain plaisir de rouler sans casque et ce même devant les forces de l’ordre. Dans les villes comme Natitingou, on ne voit plus assez de personnes porter un casque.

On m’a déjà dit que le père de la nation l’a refusé. Il aurait publiquement annoncé à la télévision qu’on était plus obligé de porter un casque au Bénin. Est-ce vrai ? Est-ce faut ? Le constat sur le terrain le confirme. Si vous en savez plus dite le nous.

En dépit de tout, il faut reconnaître que le casque est utilitaire pour qui veut rouler à moto. Le bon casque protège le conducteur et sauve en cas d’accident. C’est une question d’habitude qu’on soit à l’aise ou pas avec un casque.

Ici prend fin cet article. J’espère qu’il vous a plu si oui, partagez-le au maximum. Que concluez-vous quant à l’histoire port d’un casque au Bénin ? Est-ce un business rentable de la première dame ? Est-ce un problème de sécurité routière ? Le débat est ouvert. Laissez vos commentaires.

Avez-vous aimé cet article?
Téléchargez les villes les plus séduisantes du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
entrée de la foire de l'indépendance
Découvrez la foire de l’indépendance du Bénin

Chaque année à la veille de l’anniversaire de son assertion à la souveraineté internationale, le gouvernement béninois et ses partenaires...

Fermer