Pourquoi Boire du tchoukoutou au Bénin ?

Hello les amis voyageurs… ça fait un peu longtemps que vous n’aviez pas reçu de dernières nouvelles du Bénin. Avant tout voyage au Bénin vous remercie pour vos messages ces derniers jours et vous rassure que ses différentes publications reprennent. Déjà je vous propose aujourd’hui cet article qui vous dira pourquoi vous devriez boire du tchoukoutou au Bénin.

Lors de mes voyages au Bénin et pendant ma vie de Béninois, j’ai eu la chance de rencontrer deux types de touristes :

– Ceux qui ont peur de manger et de boire béninois

– Et ceux qui se donnent les moyens de tout faire.

Personnellement, je crois que si vous avez pris la décision de partir vivre une aventure au Bénin, ce n’est pas pour boire du coca et manger des pâtes alimentaires.

C’est pour en parti vivre l’ambiance à la Béninoise et découvrir le mode de vie du Béninois lambda.

Pour cette raison : Vous devriez boire du tchoukoutou au Bénin du moins dans certaines régions.

Le tchoukoutou est une boisson préparée à base de sorgho ou de mil. Ces deux céréales ont été trempées puis bouillie et ensuite fermentée pour donner de la bière locale.

pourquoi boire du tchoukoutou au Bénin

Le tchoukoutou : est-ce une boisson alcoolisée ?

Si certaines personnes ont peur de boire du Tchoukoutou, c’est bien parce qu’ils ont peur des rumeurs selon lequel le tchoukoutou serait une boisson sauvagement alcoolisée et impure

Eh bien oui, je le confirme. Le tchoukoutou où est réellement une boisson alcoolisée. Par contre en prendre avec modération ne peut nuire à votre santé.
Ce que je vous conseille c’est de prendre une calebasse juste pour découvrir son goût.

Le tchoukoutou : une boisson sucrée ?

Si vous avez peur de l’alcool, vous pouvez boire du tchoukoutou non fermenté et sucré qui se vend également. La première version de tchouk obtenu à la cuisson n’est pas encore fermentée et est également disponible.

Mais attention à ne pas boire du tchoukoutou démarré qui est une boisson bien sucrée mais qui continue de se fermenter dans votre joli petit bidon : le ventre.

Où boire du tchoukoutou au Bénin ?

Le tchoukoutou est une boisson préparée dans la culture Otammari au Nord du Bénin dans la cité des tatas.

Toutefois, il est possible de boire du tchoukoutou dans la majorité des villes du Bénin comme Cotonou, Parakou, Natitingou, Bassila etc.

Cette disponibilité de la boisson Otammari sur l’étendue du territoire Béninois est liée à la migration du peuple Otammari vers ces zones.

Boire du tchoukoutou au Bénin, quelques touristes et expatriés qui le font

Boire du Tchoukoutou : combien ça coûte ?

Selon vous combien d’euro il vous faudra pour boire du tchoukoutou ? Des dizaines ? Des centaines ?

Eh bien non. Avec juste un euro, vous avez une bonne quantité de tchoukoutou que vous ne pourriez pas boire. Il se vend dans des calebasses et vous pouvez même en acheter pour une consommation future.

boissons béninoises, lee tchoucoutou

Sur cette image, vous voyez une de nos mamans retraitées de la fonction publique qui s’est reconduite dans la préparation et la vente de Tchoukoutou au marché de Boukombé. Dans le bidon, j’ai voulu boire du tchoukoutou non fermenté qu’elle me sert dans le bidon jaune. Faites donc attention et remarquez par vous même. Si vous demandez du Tchoukoutou non fermenté, la vendeuse doit vous servir dans un bidon. 

Sur cette même image, le bidon à Gauche et plus grand contient du tchoukoutou bien fermenté et donc bien alcoolisé : Il est appeler Koutoukoutou. Le petit bidon contient du tchoukoutou moins fermenté qui continuera de se fermenter dans votre vente.

Les petites mesurettes que vous voyez dans la boisson coûte 50 Francs Cfa pour le plus petit et 100 francs Cfa pour le plus grand. 

Si vous voulez boire du tchoukoutou au Bénin; n’oubliez donc pas ces caractéristiques importantes. 

Peut-on conserver le tchoukoutou ?

Eh bien oui. Vous avez la possibilité de le conserver pour quelques jours. Disons deux ou trois jours maximum. Après il sera trop fermenté et peu rapidement vous rendre dingue.

J’ai aussi rencontré une ONG française installée à Dassa qui a réussi à embouteiller le tchoukoutou. Cela leur permet de le vendre dans des bouteilles pour une consommation ultérieure.

Étant consommateur moi-même, j’ai goûté à leur tchoukoutou conserver et j’en suis très satisfait. Ils ont réussi à garder le goût naturel du tchouk. 

Comment boire du tchoukoutou : le rafraîchir ? Ou le boire chaud ?

Vous ne pouvez pas boire du tchoukoutou chaud mais déjà refroidi. Seulement, vous pouvez mettre des glaçons dans le Tchoukoutou pour le rafraîchir et il sera meilleur parce qu’il fait souvent chaud au Bénin. D’ailleurs je vous invite à le faire parce que c’est sous cette forme que je l’aime.

boire du tchoukoutou au Bénin, exemple des Européens

Pourquoi vous devez absolument boire du tchoukoutou ?

Vous avez le droit de refuser de boire du tchoukoutou dans le sud du Bénin et même dans le centre. Mais si vous avez envie d’apprendre à connaître le peuple Otammari, vous devriez absolument boire du tchoukoutou parce que :

– C’est la seule manière de vivre l’ambiance au pays des tatas.

Les otammaris sont l’un des peuples au Bénin qui garde sa culture et qui la vit au jour le jour. Chez eux, tout se dit autour d’une calebasse de tchoukoutou. On se taquine, on raconte des histoires et on parle de tout et de rien.

boire des boissons béninoises, le tchoucoutou

– C’est la meilleure façon de mieux découvrir l’Otammari

Vivre en milieu otammari est la chose la plus excitante que j’ai faite au Bénin. Étant béninois, j’ai été moi-même fasciné de voir combien de fois la culture otammari est riche et comment elle se respecte. Je vous dirai dans un autre article pourquoi je le dis.

Ce que vous devriez retenir, c’est que si vous n’avez pas assez de temps à passer à Boukombé (la cité des tatas), c’est autour d’une calebasse de tchoukoutou que vous pouviez obtenir des informations en un temps-record.

On parle de tout, on vous taquine, on vous pose des questions si possible et vous en posez également.

Le tchoukoutou : une boisson impure ?

Je ne saurais le dire et je n’ai jamais vu quelqu’un mourir d’une seule calebasse de tchoukoutou. C’est une boisson préparée à ébullition et pendant une journée au feu, j’estime qu’on peut bien boire du tchoukoutou sans aucune crainte. Aucun microbe ne peux vivre à une telle température. 

La preuve, nombreux est les voyageurs et les expatriés eurent Bénin qui boit du tchoukoutou et qui l’adorent.

Mais attention aux règles d’hygiène. Si la bonne dame ne prends pas le soin de bien protéger sa jarre de Tchoukoutou, les microbes peuvent trouver leurs refuges. N’oubliez pas que cette boisson est avant tout sucrée.

Boire du tchoukoutou au Bénin, comment se prépare le tchoukoutou

À consommer avec modération.

Pour finir cet article, je vous conseille fortement de ne pas boire plusieurs calebasses de tchoukoutou si vous n’aviez pas l’habitude de prendre plus de 3 bouteilles de bière alcoolisée.

Notez que le tchoukoutou est bien plus puissant que certaines bières vendues au Bénin. Vous ne sentez rien quand vous le consommez mais il continue de se fermenter. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je vous conseil de ne pas boire du tchoukoutou et un autre alcool en même temps. Ce mélange est très dangereux parce que les deux alcools agiront à la vitesse de la lumière. 

Pour quelqu’un qui ne consomme pas de la bière, il vaut mieux boire du tchoukoutou sucré non fermenté. Si cet article vous a aidé, laissez un commentaire.

Avez-vous aimé cet article?
Téléchargez les villes les plus séduisantes du Bénin

2 comments on “Pourquoi Boire du tchoukoutou au Bénin ?”

  1. DOKO NDAH MARCELLIN dit :

    Cool et bon vent a vous!!!

    1. Voyage Au Benin dit :

      Merci cher Marcellin et bon vent à vous aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Lire les articles précédents :
plat de amiwo dans la cuisine béninoise
Cuisine Béninoise : Quelques plats authentiques du Bénin

Allons à la découverte de la cuisine béninoise et des délices du Bénin.... Dans un premier article sur voyage au...

Fermer