La Crise D’essence Au Nord Bénin

Le Bénin est l’un des pays d’Afrique de l’Ouest où il fait bon vivre. Les résidents béninois ne font pas de différence ni de distinction quelconque et le sens du partage y règne. Cette vie paisible qui fait du Bénin un pays politiquement stable depuis son accession à la souveraineté internationale n’éloigne pas le pays de quelques crises à temps partielles. Ainsi, depuis quelques jours, le nord Bénin vit une crise d’essence. Cette crise fait connaitre aux populations de la région du Nord de graves pertes qui pourraient se fait sentir sur l’économie Béninoise.

crise d'essence au Bénin

 

D’où vient la crise d’essence du nord Bénin ?

Avant tout il faut noter que les populations béninoises consomment du carburant généralement appelé essence kpayo donc de mauvaise qualité. Les diverses actions des autorités Béninoises n’ont pas pu éradiquer le problème pour trois raisons :

– Disponibilité de peu de station-service dans les villes et souvent une absence totale

Dans un pays qui se respecte et qui crie le développement économique et social les populations ne peuvent pas comprendre qu’il n’y ait pas assez de stations-service pour fournir la forte demande d’essence de leur part. Dans certains cas: 

Absence totale des stations dans les communes comme Boukombe, Cobly etc.

Même si ces stations-service existent dans les villes comme Cotonou ou Parakou, elles sont en nombre limité.

– Incapacité des stations-service à fournir du carburant aux populations.

Il faut noter que certaines villes sauvagement peuplées comme Cotonou, Parakou, Natitingou…, doté de plusieurs stations-service ne peuvent quasiment pas satisfaire la demande des populations en carburant sachant que 95% des Béninois roulent sur des engins à deux roues, 4% avec des engins à quatre roues et 1% soit à pied ou avec des vélos . 

population vivant la crise d'essence

Cette incapacité des autorités béninoises à gérer la forte demande en carburant à offert aux populations environnantes une nouvelle source de revenus : La vente d’essence frelatée communément appelée Kpayo source de pollution au Bénin.

Quoique nous Béninois sachions que ce genre de commerce est dangereux et conduit parfois à la perte de vies humaines, nous ne pouvons pas accepter la décision des autorités béninoises à supprimer ce commerce pour deux raisons.

– Éviter les Longues file d’attente dans les stations-service obligeant tout salarié qui doit aller au boulot à 8 heures à quitter son domicile à 6 heures de matin.

– Éviter un licenciement à coup sûr s’il nous arrivait d’être en retard.

Maintenant, la crise d’essence est là…

Depuis quelques jours, il n’y a plus de carburant dans les nombreux fûts aux abords des routes d’où la crise d’essence. Le Niger principal fournisseur en carburant frelaté de cette zone Nord du Bénin a refusé de fournir du carburant (selon les dire des vendeurs): ce qui fait subir aux populations de graves conséquences :

le prix du carburant au nord Bénin a connu une augmentation de 350%. Communément vendu à 500 francs, l’essence coûte au moment où j’écris ses lignes 1500 dans certaines zones et 2000 voire 2500 dans d’autres.

L’arrêt de diverses activités dans les différentes administrations : à ce prix, qui voudrait aller travailler ? Pas moi en tout cas pour les raisons qui suivent :

le salaire minimum interprofessionnel général (SMIG) au Bénin, équivalent du SMIC en FRANCE est de 33.000 francs (50 €) pour certains  et l’heure de cours pour les professeurs vacataires est facturé à 1500 par l’État béninois quel que soit le lieu de résidence de votre collège d’enseignement.

Dans mon cas, étant économiste de formation, je ne pourrai jamais dépenser 5000 en carburant pour être payé 3000 francs par le gouvernement quelle que soit l’œuvre sociale que je veux mener. Après tout on doit vivre de notre travail.

Aux dernières nouvelles, le carburant coûte encore 500 francs au Sud Bénin, cette partie étant plus proche du Nigeria donc fourni par ce pays voisin.

Pensez-vous qu’on puisse dire que le Bénin est un Pays émergeant ? Si oui, vers quoi émerge-t-il ? Est-ce vers un développement ? Laissez-nous vos commentaires sous cet article et partagez sur les réseaux sociaux présents sur le site .

Avez-vous aimé cet article?
Téléchargez les villes les plus séduisantes du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Découverte Du Marché Missebo

Marché Missebo: Le connaissez-vous? Pendant mon séjour à Cotonou j’avais envie de refaire mon sac de voyage, d’acheter de nouveau...

Fermer