Les Mauvaises Images de la Pollution à Cotonou

Dans mon article la pollution à Cotonou, j’ai parlé des gaz d’échappement, des gaz d’usines et autres gaz comme véritable sources d’effets polluants. Mais durant ma dernière visite dans la ville de Cotonou, je me suis rendu compte que même si les premières causes citées sont assez importantes, le comportement des Béninois vis-à-vis de la pollution n’est pas à négliger.

Sachez dès maintenant que certains béninois polluent sérieusement la ville et ne se soucient même pas des effets de leurs mauvais actes sur leurs santés et celle de leurs progénitures. Voici 3 autres sources de forte pollution. 

Les urines dans les rues.

J’ai trop souvent ressenti un choc lorsque à chaque trois mètres je vois des gens ouvrir leurs braguettes pour faire un pipi. C’est souvent le mal au Bénin mais c’est le comble à Cotonou. La majorité des gens le font et ça a même l’air d’un jouet. On se dit : c’est normal, c’est un besoin naturel et il n’y a nul part où se libérer. Pourtant uriner dans les rues est une source de pollution. 

urine et pollution à cotonou

urine et pollution à cotonou

On se dit : tant que personne n’en parle, on peut le faire. Mais pour un voyageur qui décide de visiter le Bénin, il doit prendre des mesures sanitaires pour protéger sa santé et vivre heureux. Il est important de bien vous préparer à cela avant de visiter le Bénin.

Retrouvez donc la liste des vaccins à faire dans le « guide voyage au Bénin mode d’emploi ». Tous les conseils nécessaires y sont partagés.

Les ordures dans les rues

C’est le second aspect de ma remarque à Cotonou. Certes il y a des ONG qui se chargent de l’assainissement de la ville de Cotonou. Mais, la majorité des ordures se retrouvent dans les rues, dans les flaques d’eaux etc. Ces ordures crée un pollution atmosphérique avec une forte émission de CO2 dans la nature. Pourquoi ?

ordure pollution à cotonou

ordure pollution à cotonou

Simplement parce que le vent marin souffle et les populations ne peuvent contrôler les ordures. Lorsque j’ai posé la question à un vieux sur le sujet, il répond :

« Nous on les met dans un panier et s’ils ne viennent pas les chercher le vent s’en occupe ».

Pur dire, que même si des organisations de prise en charge des ordres ménagères et autres existent, celles-ci ne font pas leur travail  à temps. Elles (les organisations) ne viennent pas récupérer les ordures et le vent s’en occupe.

les eaux et création de la pollution de cotonou

Secundo, certains riverains prennent le vilain plaisir de jeter les ordures et des sachets dans les rues. Conséquence plusieurs maladies se répandent rapidement car les bactéries se propage rapidement avec l’effet du vent marin. 

la pollution en ville cotonou

La pollution sonore dans la ville

Hé Cotonou c’est le centre du business au Bénin. Qui dit Cotonou parle forcément d’activité économique mais aussi du chow business dans tous les sens. Donc source de pollution sonore. Les buvettes jouent de la musique à fond jusqu’à <<X>> heures. Pas besoin d’aller leur demander de baisser le son, c’est réglementaire en Afrique. Personne ne se plaint et vous paressez bizarre quand vous en parlez.

Vous pensez que je ne dois pas parlé de la pollution sonore ici? Sachez qu’elle détruit aussi la santé. Après une longue journée de travail, je pense que vous n’accepterez pas que ce soit la buvette de votre voisin qui vous empêche de dormir en jouant de la musique à fond à une heure indue vous empêchant de vous reposer pour reprendre une longue journée le lendemain. 

Là aussi, le voyageur doit prendre ses précautions. S’il n’aime pas de bruit et surtout s’il veut éviter un tant soit peu ses trois formes de pollution, je lui conseille de choisir le quartier Jak d’Apkapka. Comme ça, il aura une plage propre en plus. Un super bonus donc.

maison au quartiers Jak

Pour finir, il faut reconnaître que la pollution dans la ville de Cotonou est un gros problème auquel il faut trouver des solutions mais, le voyageur a de nombreuses stratégies pour prendre soin de sa santé et vivre heureux. C’est donc à lui qu’il revient de s’occuper de sa santé car il deviendra lui aussi pisseur de rue quand il sera au Bénin. C’est le comble non? J’ai vue des touristes devenir pisseurs de rues malgré qu’ils savent que l’urine est toxique et polluant. Quand vous leurs faites la remarque, ils répondent c’est normal et tout le monde le fait. 

Ces voyageurs pourraient montrer le bel exemple aux béninois en faisant le contraire de ce qui se fait déjà. Mais force est de constater qu’eux même finissent par pisser dans les rues.

Il faut donc une forte sensibilisation pour éradiquer le problème et donner l’habitude aux Béninois. La création de douches publiques peut régler le problème et l’instauration de taxe pourrait contraindre les pisseurs et pollueurs de rue de cesser ces pratiques.

Néanmoins, des efforts de solutions sont en train d’être mis en place par la jeunesse pour une bonne gestion des ordures ménagères dans la ville. 

Bonne visite sur le voyage au Bénin.

Avez-vous aimé cet article?
Téléchargez les villes les plus séduisantes du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Présentation Du Guide Voyage Au Bénin Mode D’emploi

Bonjour à tous et à toutes. Si vous êtes un visiteur régulier de ce blog, vous savez que je suis...

Fermer