Quelques Heures Dans la Ville Historique D’Abomey

Sur ce blog, mon envie est de regrouper tout le Bénin en image et en texte. Je parle donc du Bénin et partage avec vous mes joies, mes peines, mes découvertes et des conseils pour réussir votre voyage au Bénin. Vous savez sans doute que pour mes vacances d’une semaine mais réellement de 11 jours je suis parti découvrir des villes du sud du Bénin histoire de continuer à poursuivre ce projet.

Pendant ma journée à Bohicon et après mon tour de ville dans cette ville, je suis parti quelques heures à Abomey juste pour une prise de vues de cette ville. Qu’est-ce que j’ai pu photographier ? La réponse vous attend dans la suite

La ville d’Abomey…

Abomey est une ville historique et c’est dans cette dernière que l’on peut retrouver la grande partie des restes de l’histoire de la traite négrière au Bénin (lire mon article sur le musée historique d’Abomey). Certaines agglomérations n’ont pas changé. Elles ont gardé leur aspect historique par signe de respect pour le respect de la coutume et le vaillant combattant de la traite des noirs ceux qui avec Béhanzin n’ont ménagé aucun effort pour lutter contre la pénétration européenne dans le Danxomè (qui veut dire dans le ventre de Dan, le Dan signifiant le serpent en langue fon. Ce nom est devenu Dahomey de nos jours).

La place Goho où se trouve la statue du roi Gbéhanzin… trop de photo sur cette place mais j’en ajoute encore….

heures-ville-historique-dabomey

Sur cette photo, vus voyez le Roi Bêhanzin main levée et bien tendue disant stop au colonisateur en signe de non, tu n’entrera pas sur mes terres. A sa main, le roi Bêhanzin tient une recade qui pour lui est très symbolique. D’ailleurs de nos jours, l’ancien président du Bénin le Générale Mathieu KEREKOU tient lui aussi un truc du genre.

la Récade du roi Béhanzin

la Récade du roi Béhanzin

On retrouve maintenant les différents emblèmes des différents rois du Dahomey sur la clôture de la place Goho mais ils ne sont pas encore terminés…
Elle se trouve à l’entrée de la ville d’Abomey. Elle porte la statue du grand et vaillant combattant Béhanzin qui lutta pendant des années contre les troupes françaises.

Bref résumé sur l’histoire de Béhanzin

Fils du roi Glé-Glé, le prince kondo prit le nom de Behanzin lors de son avènement. Opposé à la présence des Français, qui avaient réussi à obtenir de son père certains abandons territoriaux, il attaqua successivement en mars et en avril 1890 les villes de Cotonou et de Porto-Novo, tenues par des garnisons françaises. En octobre de la même année, il accepta pourtant de signer l’accord de Ouidah, qui faisait de Porto-Novo un protectorat, en échange du paiement d’une indemnité annuelle. Pourtant, la guerre reprit presque immédiatement et, malgré sa supériorité numérique (il pouvait aligner 15 000 hommes et plus de 4 000 combattantes: les célèbres amazones). Behanzin ne put venir à bout du corps expéditionnaire français commandé par le général Dodds, et son armée enregistra des pertes considérables.

Obligé de fuir vers le nord après l’entrée des troupes de Dodds dans sa capitale, Abomey (novembre 1891), Behanzin, qui avait tenté vainement de mener des négociations, échappa pendant plus d’un an à toutes les recherches entreprises pour s’emparer de lui. Il finit par se livrer en janvier 1894, et fut alors déporté à la Martinique, puis à Blida, en Algérie, où il mourut.

Le marché d’Abomey…

Ce fut le tour du marché d’Abomey. Le jour fut mal choisi. Il était presque vide juste la présence de quelques commerçants. Ce n’était pas le jour du marché. Mais il faut noter que le marché regorge d’un peu de tous et est en réfection pour le grand bonheur des Aboméens. Place aux photos prises.

De retour de ses deux visites, j’ai choisi continué ma visite en allant dans les palais royaux : celui du roi Béhanzin et de Glèlè. Mais je fus étonné de voir qu’il était gardé par les forces de l’ordre et il y avait interdiction d’entrée de prise de vues et autres interdictions…

Voici quelques étalages dans le marché d’Abomey…

marché abomey

vente de tomate fraîche au marché d'abomey

tapioca gari marché abomey

Pour ce qui est du compte du musée historique d’Abomey, lire mon article qui viendra bientôt.

Ici prend fin cet article, merci d’être passé sur voyage-au-benin.com. Si vous avez des préoccupations particulières laisser un commentaire. Je me ferai le plaisir de vous répondre ou contactez-moi

Avez-vous aimé cet article?
Téléchargez les villes les plus séduisantes du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Un Dimanche A Bohicon: Quoi Voire et Quoi faire

Si vous me suivez sur ce blog vous savez que je suis béninois et ma passion pour ce pays m’a...

Fermer